Jeudi 13 décembre 2018      Dernière mise à jour - Última puesta al día : 28-07-2018

courrier Mail

ecolo

15 juillet 1998

De Puno à Cuzco

Puno, 8 heures le matin du 15 juillet 1998. Le train va nous emmener jusque Cuzco. Nous venons de passer une semaine à Chucuito, à 18 km au sud de Puno, sur les rives du lac Titicaca.

032
038

Le train Servicio Inka, essentiellement utilisé par les touristes, traverse la ville comme les trams chez nous : pas de passage à niveau, nombreux commerces à proximité même de la voie. Mais bientôt, nous abandonnons les derniers quartiers de la ville et gagnons les vastes régions toutes plates de l'altiplano. L'allure est modérée et il semble que l'état de la voie en soit la cause.

En fait, nous mettrons 10 heures pour parcourir les quelques 370 km sur cette voie unique. Il y aura un arrêt assez long à mi-parcourt, en pleine campagne, pour permettre le croisement avec le train venant de Cuzco. Là, nous descendrons à même la voie pour nous dégourdir les jambes et acheter quelques souvenirs à des marchands profitant de l'occasion.
Au fil des kilomètres, on a pu s'apercevoir que la large plaine du départ s'est progressivement rétrécie entre les 2 cordillères tandis que la voie prenait de l'altitude. Le point culminant est La Raya à 4319 m.

la raya

Extraite du film "Le grand bleu", une vue de cette station la plus élevée de la ligne.

Après La Raya, la ligne va progressivement redescendre en suivant le cours du río Urubamba. Peu après Caicay, la voie quitte la vallée de l'Urubamba pour remonter un de ses affluents jusque Cuzco. Arrivés en gare à 18 h, nous sommes attendus par la proprietaire de la pension que nous avons réservée depuis Puno.

Pour réaliser le camino inca, il faut se rendre au point de départ situe à environ 80 km de Cuzco, dans la vallée sacrée de l'Urubamba. La difficulté d'obtenir des billets de train est réelle, la majorité des billets disponibles étant achetés par des représentants d'agences qui arrivent souvent à passer les premiers dès l'ouverture du guichet de vente. Notre projet était de partir par nos propres moyen mais nous nous sommes finalement résignés à partir par une agence qui fournissait le guide, le cuisinier et les porteurs, et cela pour 70 USD par personne. Nous n'avons en fin de compte pas regretté cette formule. Actuellement toutefois, le prix se situerait entre 250 et 300 USD par personne pour les mêmes prestations.


 Machu Picchu 

Cette cité inca précolombienne était complètement tombée dans l'oubli jusqu'à ce que, en l'année 1911, elle fut redécouverte par l'archéologue américain Hiram Bingham. Elle ne fut jamais trouvée par les conquistadors espagnols qui progressaient principalement en suivant le fond des vallées et la cité ne peut être apercue depuis la vallée de l'Urubamba.

On ignore encore le rôle exact que jouait cette cité ; on pense qu'elle devait abriter quelques milliers de personnes. On pense aussi qu'elle fut abandonnée de manière précipitée.




Page précédente

Page suivante