Jeudi 13 décembre 2018      Dernière mise à jour - Última puesta al día : 28-07-2018

courrier Mail

ecolo

1 août 1999

Vers le refuge du Goûter

030

L'arrête à suivre, le long du Grand Couloir

029

Certains montent tandis que d'autres descendent

Comme d'habitude en montagne, lever matinal, il faut profiter du gel nocturne qui rend la neige dure et qui fige les pierres. Le passage du Grand Couloir s'effectue sans problème. Le matin, cette face de l'Aiguille du Goûter est dans l'ombre, par contre, l'après-midi, elle est en plein soleil et il peut y faire particulièrement chaud.

A l'approche du sommet, le refuge se distingue de plus en plus nettement avec sa couverture en tôles d'aluminium ; sur la fin, des câbles métalliques ancrés dans la roche facilitent et sécurisent la montée dans une pente qui se redresse davantage.

031

L'aiguille de Bionassay

032

On est proche du sommet et on croise encore des gens qui redescendent

Mon intention était de faire le reste de l'ascension en 2 étapes : demain, monter jusqu'au Dôme du Goûter et y camper, et le surlendemain, atteindre le sommet. Denis me proposait d'ailleurs de monter ma tente jusqu'au Dôme. Mais j'apprend que les prévisions météo ne sont pas bonnes pour le surlendemain et Guy, le gardien du refuge, me conseille donc vivement de tenter le sommet directement le lendemain où l'on prévoit un grand beau temps. J'en parle à Denis et il accepte que je me joigne à eux. J'ai beaucoup de crainte car les ampoules que je n'ai pu soigner sont très douloureuses et me gènent considérablement, surtout en montée où la pression du talon sur la chaussure est maximale.

037

Vue de nouveaux arrivant depuis la terrasse du refuge

036

Christian, Denis et ...un Iranien fatigué

Question place dans le refuge, il n'y aura pas de problème grâce au désistement d'un groupe d'une vingtaine d'alpinistes ; on logera dans l'annexe du refuge.


Goûter

Emission "C'est pas sorcier" : vue du refuge du Goûter




Page précédente

Page suivante