Jeudi 13 décembre 2018      Dernière mise à jour - Última puesta al día : 28-07-2018

courrier Mail

ecolo

Au début de juin 2004

Quelques vues de Lima

Nous sommes à Lima, dans le quartier de Lince, au centre de la ville. Cet endroit de la ville est assez calme si on excepte le trafic incessant d'une multitude de bus, minibus et de taxis de toutes sortes. Ils représentent certainement 80 % de toute la circulation urbaine.

054

Lince, quartier de Lima où nous résidons

060

L'omniprésence des bus avec le convoyeur-percepteur qui toujours vous assurera qu'il y a encore de la place même lorsque le véhicule est archi-plein....

Il faut reconnaître que vu leur fréquence, il ne faut pratiquement jamais attendre plus de quelques minutes pour trouver le transport voulu et les trajets tiennent souvent plus du rallye que d'un trafic urbain tel que nous le connaissons chez nous.

061

062

Attention, le confort est très rarement au rendez-vous. Certains véhicules ne semblent plus avoir d'amortisseur ou d'échappement et les routes sont souvent parsemées de trous et de nids de poule de toutes sortes qui vous feraient penser que vous êtes sur une piste au milieu de la savane. Tenez-vous bien et parfois, dans les minibus, ne soyez pas trop grand, n'ayez pas les jambes trop longues ou la tête trop haute !

012

Dans l'hémisphère sud, nous sommes en fin de la période hivernale ; le soleil se montre rarement mais la température reste assez douce, de l'ordre 15-16°C. Mais cette relative douceur s'accompagne d'une très forte humidité qui parfois se transforme en un très fin et désagréable crachin. Le climat de Lima en est fort affecté et est dû au courant froid de Humbold qui remonte le long de la côte et cause ce phénomène appelé "garúa"






Voici de quoi donner des idées à nos compagnies de téléphone ! Tous ces fils sont des raccordements téléphoniques. Cela fait un peu désordre mais ça fonctionne relativement bien.




Page précédente

Page suivante