Jeudi 13 décembre 2018      Dernière mise à jour - Última puesta al día : 28-07-2018

courrier Mail

ecolo

Jour 3 - dimanche 18 septembre 2005

Borce - Urdos - Col du Somport

Départ par une température très fraîche, direction le col du Somport. C'est dimanche et il n'y a pas de camions circulant ce jour. Nous marchons pendant quelques km sur la route mais Christiane nous distancera rapidement. On aperçoit tantôt à gauche tantôt à droite de la route les vestiges de la ligne de chemin de fer qui reliait jusqu'en 1970 Pau à Canfranc en Espagne ; Canfranc devait être une station internationale sur cette ligne qui devait, à terme, arriver jusque Sarragose. Elle empruntait un tunnel dont le percement avait débuté en octobre 1908 et que le premier train avait traversé le 11 juillet 1928.

mâture

Chemin de la Mâture
(Image empruntée)

Entre Etsaut et Urdos, on peut remarquer le Fort du Portalet bâti sur une impressionnante falaise rocheuse.

Le G.R. 10 emprunte un chemin remarquable appelé Chemin de la Mâture. Il fut taillé par l'ingénieur Leroy, en 1772, dans une haute falaise surplombant le torrent ; il permit de transporter les arbres coupés dans la forêt du Pacq et destinés à la Marine Royale française. Ces bois convenaient particulièrement bien par leur droiture à la construction des mâts des vaisseaux, d'où le nom de ce chemin.

Quelques liens concernant le chemin de la Mâture :
Randonnée par le chemin de la Mâture
Galerie de photos
Article Wikipedia

1290

Juste avant le pont d'Urdos, nous avons continué à suivre la route et dans le village (760 m), nous retrouvons Christiane qui a suivi le G.R. 65.3 plutôt que la route. Peu avant le col, nous la retrouvons de nouveau, elle a encore suivi le G.R. Repas (garbure) au resto puis nous nous installons au refuge situé 600 m avant le col. La clé se trouvait bien là comme prévu ! Il fait frais mais un âtre nous permet de faire un feu avec des bois morts ramassés alentour.




Page précédente

Page suivante